DREAMACHINES

La nature est un réflexe de la culture. Claude Lévi-Strauss

De la collection de poussières urbaines je me dirige vers l’autre extreme
: une collection de photographies de ciel. Dans un premier temps : L’observation de l’ordinaire : collection-miroir des maîtres : Michelangelo, Rembrand, Goya, El Greco, Turner, Monet, Courbet, Debussy... Les nuages sont des Annonciations Cosmopolites-Abstraites. Elles sont aussi des portraits de villes : Rio, Rome, Paris, Hong Kong, Vienne, Teheran, Lanzarote... et entre deux. Mais plus que ça... c’est la question “à qui appartient le territoire?” Le ciel : no-men land, all-men land. Territoires de toutes possibilités, d’espoir et de ré-union. Le paradis. Où se réduit à rien toutes les guerres, immigrations, territoires, langues, quêtes, pouvoirs, genres... Chaque photo de cette collection de ciel a comme titre : la date, l’heure et le lieux de la prise d’image [comme une naissance]. Les nuages-paysages sont de Dreamachines.

photographies réalisées avec un téléphone, outil-symbole de l’immédiateté de notre temps.