MUSEE OSCAR NIEMEYER

SCENOGRAPHIE

L’exposition commence par la métaphore d’une «caméra-oscura”. Un portail noir: l’introspection du spectateur précède les espaces- expériences toujours blancs. Ces espaces sont construits en structures neutres où les photographies sont fixées, en leur donnant de la vie propre et sens en fonction de chaque thème dit par l’artiste, le photographe Orlando Azevedo. L’exposition commence par un couloir de photos installées au niveau des yeux: “Yeux-dans-les- yeux» entre réfléxions de miroirs. La première salle est la “Saga” qui sont des photographies en suspension, comme si elles étaient des personnages occupant l’espace. Chaque photo est attachée à une pierre, pour nous rappeler que nous sommes venus de la terre et que à la terre nous retournerons... nous sommes tous égaux. La deuxième chambre est la “Fé” où petits niches concentrent le regard et le sentiment à l’introspection. La troisième salle est la “Celebração”, où se passe une grande fête! une danse en zigzag de photographies. Et la dernière pièce est “Abstração” où se rencontrent 3 totems monuments qui incarnent l’esprit du cosmos et de la nature. 

exposition : Coração do Parana du photographe porutgais Orlando Azevedo (2007).